je fais quoi… comment je fais…

je fais quoi… comment je fais…

La synergologie…. Je génère à chaque fois de la surprise….

– La contester c’est participer au débat.

– La rejeter, c’est se priver d’une langue universelle accessible par tous. 

– S’en inspirer, c’est passer de l’intuition à l’inférence, à une lecture consciente du langage corporel inconscient. 

Se méfier de l’inconnu :  c’est une réaction naturelle, nous avons tous cela dans notre ADN. 

Dans la majorité des cas dans un échange, mon interlocuteur se sent figé dans ses mouvements… le temps d’un instant, un instant inconfortable qui nécessite le besoin d’exprimer son malaise. Quand il prend conscience que son corps parle pour lui, il se sent dévoilé. 

Soyons clair, je ne lis pas dans vos pensées, je ne sais pas faire et vous lire en continu est fatiguant, le cerveau est fainéant, il fait difficilement deux choses à la fois.

Synergologue c’est un apprentissage, c’est un métier….

Le psychologue n’analyse pas ses relations en interaction, moi non plus. Je vois parfois des expressions corporelles qui évoquent des hypothèses, mais aussi surprenant que cela puisse paraitre, je laisse glisser pour rester avec vous. J’y reviens ultérieurement, de concert avec ce que j’ai entendu. Je ne force pas, cela revient naturellement. 

Tous les jours j’exerce la synergologie (Prise de parole, accompagnement individuel ou en équipe, négociations, médiation etc.), auprès de conférenciers, dirigeants, managers, étudiants, professionnels du soin, consultants ou commerciaux….

Nous avons tous un intérêt à privilégier l’authenticité. Cela renforce le message, car la concordance rassure et fédère la relation.

Dans une réunion, un atelier ou une formation, je peux facilement identifier les non-dits, le malaise, le décrochage… c’est pratique pour identifier l’écueil et réagir de suite.  

Je ne suis pas comportementaliste, je travaille sur la résonance des mots. Mon support de travail c’est vous et la vidéo.  La vidéo permet de mettre un arrêt sur image sur ce que je perçois et nous échangeons ensemble sur les hypothèses de lecture. C’est une discipline bienveillante qui a changé le regard que je porte sur moi-même avant d’observer les autres, parce que mon attitude ou ma signature corporelle peut aussi influencer mon interlocuteur. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

div#stuning-header .dfd-stuning-header-bg-container {background-image: url(https://fsgconsulting.fr/wp-content/uploads/2019/05/1000.jpg);background-size: initial;background-position: center top;background-attachment: initial;background-repeat: initial;}#stuning-header div.page-title-inner {min-height: 600px;}